• Affaire des quotas par J. Lurie

    Comme à mon habitude lorsque j'ai un commentaire intéressant sur mon blog, je le publie dans ma rubrique "lettre ouverte et libre" J'ai eu jusqu'à présent Claudine, Dorothéa, Jérome65, Toyencolère et quelques anonymes... L'anonymat ne me gène pas tant qu'il n'y a pas d'injures, d'attaques ou d'accusations difficile à vérifier. J'avais ouvert cette rubrique parce que l'accès aux commentaires n'est pas très lisible dans la conception du blog.

    Bienvenue donc sur ce Blog  à J. Lurie  (concernant les deux autres commentaires je prendrais le temps d'y répondre plus tard)

    "Il est une évolution de notre société qui s'est généralisé : la plupart des personnes à la tête de toutes nos institutions y sont placés nos pas en fonction de leurs compétences supposées ou avérées dans le domaine qu'ils sont sensés gouverner, mais plutôt par leur habileté à se faire élire. Et pour cela, quoi de mieux que le populisme quand ce n'est pas par cooptation.

    Rien ne m'étonne donc de voir un certain argumentaire poindre dans les réunions de la FFF. Je ne te rejoindrais pas en disant "pauvre France" mais plutôt pauvre monde, qui sacrifie un peu plus chaque jour les espoirs d'universalité des derniers humanistes.

    Pour en revenir au sport, sélectionner les meilleurs n'est en soi pas encore condamnable. Cependant les critères en vigueur dans nos structures de détection valorisent la vélocité et la précocité. Pas sûr qu'avec ces critères actuels les PLATINI, GIRESSE, TIGANA eurent été sélectionnés et on voit bien aujourd'hui les chemins de traverse qu'ont dû emprunter les RIBERY et VALBUENA pour arriver au haut niveau. Ces filtres que représentent les pôles d'excellence, les centres de formation excluent et découragent bon nombre de jeunes en devenir dont la maturité se situe plutôt autour de 24 ans quand ces structures espèrent un retour sur investissement autour de 20 ans. Rappelons-nous que ZIDANE n'a connu sa première sélection en A qu'a l'âge de 23 ans.

    Donc rien d'étonnant de voir beaucoup de jeunes d'origine africaine passer plus facilement les critères de sélection que je viens d'évoquer. Par ailleurs, plus personne n'est choqué de voir en athlétisme des finales de 100 m 100% black, notre petit français LEMAITRE faisant figure d'exception qui se situerait toutefois à une dizaine de mètres de Usain BOLT au moment de franchir la ligne.

    Le vrai débat qui devrait se tenir maintenant pour l'intérêt du football est de savoir si on doit laisser les professionnels de la préparation physique prendre le pas sur les techniciens du foot que j’appelle les footlosophes tels CRUYFF, Sir FERGUSON, Guy ROUX qui savent mieux que quiconque que jouer au football ce n'est pas courir plus vite que l'adversaire, mais c'est plutôt, faire circuler le ballon plus vite, savoir se démarquer mieux pour recevoir le ballon en situation favorable et offrir en toute situation une solution de passe pour son coéquipier, c'est vouloir gagner à tout prix, savoir se sacrifier pour son coéquipier, écouter et comprendre les consignes de son entraîneur, respecter les supporteurs et donner une image positive, etc., etc.

    Et pour voir manifester toutes ces qualités, la couleur de peau n'a aucune importance, c'est la formation et l'éducation qui en seront les garantes. La principale résistance qui pourrait s'y opposer, c'est le retour sur investissement, dont je parlais au-dessus, qu'espère les clubs dans leurs centres de formation, puisqu'ils intègrent dans leurs comptes d'exploitation la revente de jeunes joueurs au sortir de leur structures qui, au passage, sont financés par de l'argent public.

    La moindre des choses serait qu'on exige de la FFF qu'elle contrebalance cette dérive de marchandage de (jeune) viande humaine en valorisant les valeurs universelles de l’olympisme chère à COUBERTIN, et non qu'elle avilisse le débat en parlant de quota comme si on débattait de politique agricole."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :