• EPISODE 1: Celui qui dérange en permanence

     

     

     

     

     

    Profil

    "Tu aurais cinq minutes ?", "Je peux te déranger un instant ?", "Tu me donnerais ton avis ?"... Ces petites phrases, il en use et en abuse et de cinq minutes en cinq minutes, il vous interrompt constamment.   

    Difficulté

    Ces tâches ne sont pas prévues dans votre poste : vous n'êtes pas son manager (ni sa mère d'ailleurs...). Et à être aussi fréquemment interrompu, vous avez du mal à vous concentrer sur votre travail. Vous éprouvez pourtant des scrupules à l'envoyer franchement promener.

    Comment s'en sortir ?


  • Commentaires

    1
    Michel DO CARMO Profil de Michel DO CARMO
    Samedi 22 Janvier 2011 à 09:40
    On a affaire à un problème d'autonomie : la personne n'arrive pas à se décider par elle-même, elle souffre d'un sérieux manque de confiance en elle. Ce qui explique qu'elle ait besoin de faire valider toutes ses décisions. Il se peut également qu'elle ne maîtrise pas son sujet.
    Tant que je l'écouterai un tant soit peu, il va recommencer. Cette personne va me déranger parce qu'elle sent que je suis dérangeable. Souvent, par politesse ou pour éviter le conflit, on n'ose tout simplement pas lui dire d'arrêter. Essayez de tourner la chose sur le ton de l'humour : "Décidément, on ne se quitte plus" ou bien "je ne savais pas que tu m'appréciais tant que ça". Si vous voulez être plus direct ou que vous maîtrisez mal ce genre de sous-entendus, essayez de faire prendre conscience gentiment à la personne qu'elle doit savoir se passer de vous. "Tu sais, je ne serai pas toujours disponible pour t'aider" ou bien" je veux bien t'aider, mais ce serait mieux si tu le faisais tout seul, tu apprendras plus de choses."
    Attention, si votre voisin de bureau a tout à fait conscience de vous déranger mais n'en a cure, il faut savoir user de fermeté. "Ne l'écoutez pas et coupez le au milieu de son propos ou sortez de votre bureau, il finira par comprendre". 
     Si ce collègue est débutant, il se peut qu'il vous reconnaisse une certaine séniorité, dans ce cas, c'est normal d'être sollicité. Mais il faut savoir couper cette relation à temps pour éviter qu'elle ne devienne une habitude.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :