• Exposition a la Maison de la Vallée

    Une nouvelle  exposition visible jusqu’au 2 mars vient d’être installé salle des voûtes de la maison de la Vallée . Elle est signée Dominique Barbet, jeune luzéenne d’adoption «  car il est bien normal » comme le dira la directrice Eliane Blin ou le maire A Lescoules que « la maison fasse découvrir les talents locaux ». Le titre bien trouvé est  évocateur « L’équilibre dans le déséquilibre ». La peinture est un art  mais c’est aussi une thérapie et on y retrouve la personnalité et les émotions de son auteur.

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    « Je ne pensais pas, lorsque pour la première fois, il y a 11 ans, je me suis appropriée la matière, que j'allais me propulser dans ma propre histoire, exprimer mes émotions, celles qui restent discrètes, que l'on enfouit parfois, et qu'à un moment de ma vie je libère. L'art est la plus pure expression de la vie. Tout est art autour de nous, l'art et la vie sont indissociables, alors la vie m'inspire, et c'est l'amour que je ressens pour la vie, qui est le moteur de mon expression artistique. C'est l'amour qui m'a initié à la peinture hier, et qui me nourrit d'inspiration aujourd'hui.

    Ce sont des êtres chers, des personnes que j'ai rencontré qui m'ont touchées dans mes émotions, des personnes qui m'ont aidées à grandir, le temps qui passe, la nature, les saisons, la matière, la souffrance, car la souffrance aussi m'aide à créer. Dans chacune de mes toiles, il y a une part de ces êtres, il y a une part de vous.

    Cette exposition symbolise une nouvelle étape de ma vie, car le regard que je porte aujourd'hui sur la vie et différent. C'est pourquoi ma peinture l'est aussi. C'est une sorte d'hommage à la vie que je vous dédie. Des limites que je m'étais posées ne sont plus, beaucoup de barrières ont éclaté. On ne peut pas mentir avec l'art, la peinture est la manière la plus rapide de se dévoiler, la plus brute, la plus primitive.

    Je laisse aussi cette empreinte primitive liée à ma maternité. La sombre confusion de formes diffuses, abstraites et de traits interminables, perdus, qui caractérisait mes oeuvres précédentes a laissé place à un trait plus juste, plus posé. Je m'exprime d'une manière plus suggestive, plus intuitive, plus authentique.

    J'ai besoin de donner forme à la vie, de mettre du relief à mes oeuvres, avec des matériaux recyclés ou de la récupération d'objets quotidiens. J'ai besoin d'explorer des techniques, de faire fusionner quelques unes de ces matières, comme pour matérialiser mes émotions, et de fixer des couleurs, de les inscrire à un moment précis, de les lier à une émotion précise.

    Chaque toile représente une part de moi, à un moment de ma vie, mais toujours associée à une énergie précise, à des sentiments précis. A ce moment là, l'inspiration est une toute petite bise, comme un souffle très léger qui parcourt l'air et qui m'effleure. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :