• FIFA 2010: C'est fini pour les bleus

    La presse nationale et étrangère n'est pas tendre avec l'équipe de France après l'humiliation subie face au Mexique jeudi soir (2-0). «Imposteurs», «Indigne», «Lamentable», tout y passe. Sans oublier les Irlandais qui tiennent enfin leur revanche.

    «Rendons un hommage goguenard aux seules trompettes capables de concurrencer les vuvuzelas depuis le début de la Coupe du Monde». L'entrée en matière est virile, pas très correcte, mais à l'image de toute la presse française, les rédacteurs de L'Equipe se sont lâchés, notamment dans cet édito signé Fabrice Jouhaud. «Les imposteurs», titre même le quotidien sportif pour revenir sur la déroute mondiale de l'équipe de France. «Lamentable», «A la retraite !», «La débâcle», «La honte». Côté presse quotidienne régionale, les Unes du matin ne sont pas plus douces avec les Bleus. La palme revient pour sûr à celle du Progrès qui titre joliment «La pelle du 17 juin», avec en illustration un Malouda à terre, comme assommé par l'absence de révolte de ses coéquipiers. La presse nationale n'est pas plus chaleureuse avec Ribéry et sa bande, à l'image du Figaro qui annonce «Les Bleus au fond du gouffre». Pour France Soir, «Les Bleus ont fait honte à leur maillot».

    L'Irlande savoure sa vengeance
    Si les vannes sont ouvertes en France, la presse étrangère n'est pas tendre non plus avec les joueurs tricolores. Mieux, l'Irlande se délecte de la défaite française avec un Irish Times qui verse dans le cliché : «Le capitaine Patrice Evra a peut-être versé une larme pendant que la Marseillaise était jouée, mais beaucoup plus de Français ont dû pleurer dans leur sauvignon blanc après une nouvelle performance décevante des Bleus». L'Irish Examiner se réjouit même d'un «soupçon de controverse» sur le premier but mexicain, qui les venge ainsi de la «fameuse» main de Thierry Henry, avant de conclure : «Comme quoi, on a vraiment que ce qu'on mérite». Dans le même esprit, leurs confrères britanniques ont aussi apprécié la défaite tricolore, à l'image du Times et son «Allez, Les Bleus: go. Go home. Il n'y en aura pas beaucoup pour pleurer votre départ», ou encore le Daily Telegraph qui affirme que la France est l'équipe qui «mérite le moins sa place en Afrique du Sud». Les Italiens ne laissent pas non plus passer l'occasion par le biais de la Gazzetta dello Sport qui titre en VO : «Adieu Domenech». L'Allemand Bild se veut plus subtil avec un «Mexi-K.o. pour Ribéry». En Espagne, les principaux quotidiens sportifs préfèrent miser sur la prestation mexicaine à l'image d'El Mundo Deportivo : «Le Mexique crée la surprise». As se démarque en Espagne en titrant laconiquement «Une France sans futur». Au pays du vainqueur, le Mexicain La Prensa ouvre sur un gros «Enormes !», pendant que son confrère de L'Excelsior préfère s'attarder sur la prochaine échéance de la Tri : «Et maintenant, éviter l'Argentine».


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :