• La Porche et le QG de DSK

    La Porsche de DSK, la C6 blindée de Fillon et les 4x4 de Sarkozy : pour qui roulent les politiques ?



    C'est la première boulette de la pré-campagne présidentielle. Le Parisien a publié cette semaine une photo, prise par l'AFP, montrant Dominique Strauss-Kahn et Anne-Sinclair en train de monter à bord d'une voiture de luxe. D'après le quotidien, ils visitaient un QG potentiel pour la campagne présidentielle.

    La Porsche, c'est tout un symbole. Les adversaires de DSK se sont empressés d'annoncer le retour de la gauche caviar. Ses partisans ont contre-attaqué en précisant qu'elle n'était pas à lui. Et pendant ce temps, François Fillon continue à rouler en Citroën C6 blindée au kevlar et les 4x4 de Nicolas Sarkozy sont bien garés.


    Avec la polémique DSK, pas de doute, on est en route vers 2012...


    Une photo dans Le Parisien, une déferlante anti-DSK

    En visite à Paris le 28 avril 2011, DSK et Anne Sinclair auraient visité un QG potentiel pour 2012 selon les révélations du Parisien en date du 3 mai : "c'est dans la rue Pierre-Charron, près des Champs-Elysées et à deux pas du célèbre Fouquet's, où Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire en 2007, que DSK et son épouse, Anne Sinclair, ont en effet été aperçus en fin de semaine dernière. Et c'est dans cette rue située dans le triangle d'or de la capitale que DSK, toujours selon la rumeur, aurait donc visité une surface libre de 600 m2 en vue d'y implanter son QG". Problème : la photographie qui illustre cet article intitulé "Le QG imaginaire de DSK" montre le président du FMI et sa femme sur le point de monter dans une Porsche.
     


    DSK en Porsche

    Le symbole est trop fort : exit le QG imaginaire, blogs et sites web ont estimé que l'information essentielle était la photo de la Porsche. Et ses adversaires n'ont pas hésité à multiplier les commentaires acerbes : "Cela signifie que le Parti socialiste évolue curieusement. En 1981, c'était le poing et la rose. Aujourd'hui, c'est la Porsche au volant" a par exemple ironisé Brice Hortefeux (qui s'y connaît en voiture, puisqu'il avait commandé 2 Citroën C6 neuve lors de son arrivée au ministère de l'Intérieur).

    Pour Lemonde.fr, les anti-DSK veulent faire de cette Porsche "un symbole". L'angle d'attaque contre DSK est tout trouvé pour 2012 : avec un candidat ayant gagné 500 000 dollars par an net d'impôts au FMI, la gauche pourra difficilement dénoncer le bling-bling de Sarkozy...



    En Porsche, en C6 blindée ou en 4x4, les politiques roulent donc pour eux. Mais DSK et les autres sont prévenus : s'ils tiennent à leur image de marque, qu'ils regardent celle de leur voiture.



    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :