• La Traversée Centrale des Pyrénées

    Les tracés plus ou moins étudiés sont divers et variés. Même si 
certains spécialistes estiment aujourd'hui que le réseau ferré actuel 
pourrait très bien absorber tout le fret que l'on veut transporter, mais
 que c'est, finalement, la volonté d'abandonner l

    POUR INFORMATION SUR UN SUJET QUI NOUS PRÉOCCUPE.

    Cordialement à Tous.

    Claudine.
     

     

    Bonjour,

    Alors que la date de la réunion d'information publique organisée par le collectif d'élus en vallées d'Aure et des Nestes approche ( date de cette réunion publique : vendredi 26 février 2010 ... à 21 heures...à la salle des fêtes de Guchen...), aujourd'hui 23 février 2010, la Dépêche du Midi publie un article : "Pour une liaison Plateau -Aragon".
     
     Dans cet article,  les associations de lobbying ( ou groupe de pression) NTP et EUROSUD TRANSPORT association de lobbying, financée par le conseil régional midi-pyrénées et présidée par Mr Chauzy (président du conseil économique et social Midi-Pyrénées) paraissent n'être qu'une seule et même association : sur la photo illustrant cet article, Mme V. Cormier, directrice d'Eurosud transport est aux côtés du Président de l'association NTP.

     L’association Eurosud Transport a été créée en 1991 par le Conseil régional de Midi-Pyrénées afin de promouvoir et d’accélérer le raccordement de la région au réseau transeuropéen de trains ,elle a progressivement élargi le champ de ses réflexions et de ses actions pour y intégrer l’ensemble des besoins de transport du Sud-Ouest européen.
     
    > petit rappel :
     La traversée centrale des Pyrénées est une partie d'un projet transeuropéen ( cité dans les documents européens sous l'appellation "RTE-T N°16")  dédié au transport de marchandises à grande vitesse et à grande capacité alors que des lignes à grande vitesse atlantique et méditerranée à grande vitesse absorberont le trafic des voyageurs.

     Nous apprenons dans cet article (cf. copié -collé ci-dessous) que le tunnel "Héches Bielsa", pour des raison techniques, n'est que douce utopie : l'entrée du  tunnel de 40 km nécessaire pour franchir le massif pyrénéen sera donc située quelque part entre Toulouse et l'Aragon, dans la vallée d'Aure pour l'association de lobbying NTP présidée par Mr le Maire de Camous....autrement dit : quelque part en vallée d'Aure...mais où donc? quelque part dans les Pyrénées centrales.... Quelque part...mais où???? Pour les associations de lobbying, la précision ne semble pas être encore à l'ordre du jour.
     

    Mais au fait, quelle est l'utilité de ce projet? Quelle sera l'utilité de ce projet?

     Les experts invités par le collectif d'élus en Vallées d'Aure et des Nestes répondront lors de la réunion publique du 26 Février 2010, à 21 H salle des fêtes de GUCHEN) à chacune de vos interrogations...
    Merci de diffuser largement  ce nouveau message!

    A Vendredi!

     

    Sylvie Dajas
     ( membre  du bureau du collectif d'élus en Vallées d'aure et des Nestes)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :