• Les stations de ski des Pyrénées sont fermées pour la plupart jeudi, leur accès interdit, et beaucoup d'entre elles, isolées par des coulées de neige, ont mis en place mercredi soir des hébergements de fortune

    A Luz-Ardiden 442 touristes qui ne pouvaient pas redescendre dans la vallée ont été hébergés. Ils ont passé la nuit au chaud et ont pu se restaurer, certains disent avoir pu regarder le match France Argentine dans une ambiance qu’ils n’avaient pas imaginé et pour cause…d’autres disaient qu’ils avaient mangé des frites pour six mois.

    Très tôt ce matin, le Préfet Delage accompagné des Directeurs de la Station et de l’Office du Tourisme,  faisait l’état des lieux afin d’organiser le rapatriement. Les routes étant sécurisées, les descentes pouvaient s’organiser. Dès quinze heures tout le monde était redescendu. Aucun incident n’est à déplorer. Les vacanciers rencontrés à l’office de tourisme se disent fatigués mais  manifestent  beaucoup de compréhension.  Bernard Laporte, Directeur de l’office de Tourisme, interrogé dès son arrivé à l’office après une nuit et une matinée Marathonienne, nous dit « la première chose à faire maintenant, c’est de féliciter les équipes de la station pour la gestion de cette nuit et de cette matinée ensuite nous allons nous attachés à compenser les désagréments  occasionnés même si la situation à bien été comprise par tous, la station réouvrira progressivement dès demain après midi mais nous avons encore du travail pour sécuriser l’accès et la station pour ce week end  » 

     

     

     


    1 commentaire
  • <o:smarttagtype namespaceuri="urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" name="metricconverter"></o:smarttagtype>

    C’est une tradition, chaque année le lundi avant Pâques la foire au Bovin se tient sur la place St Clément à Luz St Sauveur. La réputation de cette manifestation Luzéenne  n’est plus à faire, C’est un rendez-vous incontournable pour les professionnels de l’élevage où la défense du pastoralisme est mise sous les projecteurs. La présence importante d’un grand nombre d’élus n’est pas à négliger, car depuis quelques années ils misent sur l’achat de bêtes primées afin de donner une image de marque à leurs ovins et bovins<o:p></o:p>

    Plus de 30  animaux d’une conformation exceptionnelle et d’une grande qualité se sont présentés devant le jury, afin d’obtenir une reconnaissance supplémentaire qui permettra à l’éleveur de valoriser au mieux ses animaux. Chose non négligeable en cette période de crise, où la viande bovine est fortement chahutée par une sous consommation et des tarifs bas.
    Après avoir remis les prix aux Lauréats en présence du Maire Alain Lescoules, du Président du Sivom et de la communauté des communes Jean Louis Noguère, du Conseiller Général du Canton Jacques Béhague et du tout nouveau Chef d’agence du Crédit Agricole ,  Raymond  Bayle Président du Groupement de Défense Sanitaire Cantonal a souhaité lancer un appel aux différentes administrations départementales, afin de rendre homogène le règlement pastoral sur l’ensemble des estives du département voire des départements voisins.

    « Notre Vallée vit de l’activité agricole : on y recense plus de 120 exploitations pour 15 000 ovins, 850 bovins, 200 caprins, 30 équins et nos 18 unités pastorales constituent un ensemble de <st1:metricconverter productid="23ᅠ500 ha" w:st="on">23 500 ha</st1:metricconverter> de pâturages qui accueillent en transhumance de juin à septembre plus 25 000 animaux. Le traitement des maladies les vaccinations, le strict respect sanitaire de nos bêtes reste notre principale préoccupation »

    Pour conclure, le Président salut le travail des chasseurs du Pays Toy qui régulent les nuisibles et surtout le sanglier. En évoquant le règlement absurde leur interdisant d’utiliser leur téléphone portable, il rappelle que les indemnités attribuées en compensation des dégâts sont financées par les permis de chasse.

    <o:p> </o:p>

    Les Lauréats

    Vache blonde d’Aquitaine : François THEIL

    Vache Limousine : Danièle BROUEILH NOGUE

    Taureau blond d’Aquitaine : Michel HAURINE

    Taureau Limousin : Danièle BROUEILH NOGUE


    votre commentaire
  • Monsieur le Prefet Jean Francois DELAGE 

    Madame la Sénatrice Présidente du Conseil Général Josette DURRIEU  ,

    Monsieur le Député Jean Glavany

    Monsieur le conseiller Général Jacques BEHAGUE

     les nombreux Maires du canton et des cantons voisins on répondus à l’invitation du Maire de LUZ Alain LESCOULES .

    Accompagné de son équipe municipale et de nombreux président d’association   Alain Lescoules, avait donné rendez vous à la maison de la vallée pour présenter et inaugurer officiellement  la CYBERBASE , une cinquantaine de structure de ce type existe dans le département, Luz a été une fois de plus précurseur démontrant que la fracture numérique n’atteint pas les fonds de vallées. Animée par Anne Marie, Stéphane et Cathy, la cyberbase est déjà devenu un outils incontournable mis à la disposition de tout les valléens : avec une moyenne de 400 utilisateurs mensuel la cyberbase propose des ateliers d’initiation à l’informatique, un libre accès pour tous à internet, elle est aussi un lieu d’accueil réussi.

     Dans cet après-midi marathonien, c’est la visite et l’inauguration de la maison Gradet-Poque qui a fait l’évènement ; Cette ancienne bâtisse, rachetée à l’Ordre des Chevaliers de Malte, à l’initiative de l’ancien maire, Claude Massourre est devenue  officiellement la nouvelle Mairie, mais aussi Maison des Services.  Pour rendre hommage  et en reconnaissance au Maire disparu, le conseil municipal actuel a souhaité que le superbe parc municipal entourant l’édifice, porte son nom. C’est  sa fille et ses petits-enfants qui ont dévoiler la plaque qui porte son nom, au cours  d’une brève mais intense et émouvante cérémonie

     

    C’est ensuite à l’intérieur que l’ensemble des convives s’est retrouvé pour une visite guidée des quelques 70 pièces manifiquement renové.

    Devant ses invités de marque surpris et admiratif, Alain Lescoules, avec beaucoup d’émotion, de fierté et d’innombrables références historiques, a présenté  cette « magnifique Maison du Peuple » mise à la disposition de ses administrés « pour améliorer leur qualité de vie ».

    A côté des services propres à la Mairie et à son fonctionnement, c’est la vie associative du Pays Toy qui va s’y implanter (Aînés et Amis du Pays Toy, J-Club, ADMR…) ainsi que diverses permanences sociales (point emploi, services sociaux, etc)  des logements pour les travailleurs saisonniers mais aussi une bibliothèque dont l’intérêt sera de valoriser notre patrimoine. Encore quelques finition mais tout le monde pourra prendre possession des locaux dès la fin  de l’année l’association de theatre local à présenter une pièce dont le thème avait été choisi 

     

    L’enveloppe prévisionnelle  votée en 2005 était de 394 000 euros HT. Après quelques appels d’offres infructueux pour cause de dépassements importants, le projet, mis en place  par le bureau d’étude PEI et supervisé par l’architecte Mr Authier, a pu démarrer (juillet 2007). Les subventions, 1 010 450 euros, soit 30%, ont été apportées par l’Europe, le Conseil Général, le Conseil Régional et l’Etat. Le coût assumé par la commune est de 2 495 563 euros. Alain Lescoules a tenu à remercier l’Architecte pour  sa présence soutenue et son professionnalisme qui a permis de faire de substantielles économies, ainsi que toute l’équipe municipale, administrative et technique, pour la qualité du travail accompli. « Sachez que vous êtes dans une demeure qui appartient à l’Histoire de cette Cité, puisque la famille Gradet a donné 2 maires à notre commune » a conclu leur successeur.

     

    Claude Gaits : « Deux mots me viennent à l’esprit : émerveillement et émotion » Cette maison constitue un centre historique et conforte le capital patrimonial de votre vallée…nous savons combien Claude Massourre était attaché à ses Pyrénées et cet édifice sera un souvenir attaché à nos mémoires.

    Josette Durrieu : L’avenir c’est continuer à avoir les moyens de continuer à aider des communes comme les vôtres, à un moment où l’Etat se désengage. Je crois qu’il n’y a d’avenir que dans la solidarité et c’est l’intercommunalité qui s’en chargera. Je terminerai par ces mots : »souvenir et avenir »

    Jean Glavany : Ebloui par cette « maison du peuple », mais je suis là surtout parce-que c’est un rendez-vous de l’amitié et du souvenir envers Claude qui m’avait fait découvrir ce Pays Toy auquel il était viscéralement attaché.


    votre commentaire
  • Un journal pour l’Ecole

    <o:p></o:p>Les enfants de l’Ecole Primaire de Luz St Sauveur viennent de partir pour une semaine en classe environnement en Espagne. Pour participer au financement ce voyage découverte ils ont écrit  leur journal « la presse qui roule » puis l’ont proposé à leurs parents, leurs amis et à toute la population.

    Ce journal le numéro 22  a fêté ses 10 ans l’an dernier. Les enfants y racontent leur vie à l’école avec les nombreuses sorties pédagogiques et les animations qui leurs sont proposé : sortie VTT, club échec, sorties à la Maison de la vallée, cross, rencontre avec la Patrouille de France ils parlent de leur participation aux animations locales : Carnaval, Semaine Givrée …  Une page est réservée aux poètes… Un journal riche aussi en reportages où nous pourrons découvrir le Jardin secret de Gilbert Haurine, les objets anciens. Il y est aussi question d’écologie avec la journée citoyenne et l’enquête menée à la déchetterie cantonale de Viella,   de science avec la visite d’Oscar et la rubrique Comment ça marche, d’Histoire avec les participations des élèves aux commémorations.  Quelques articles sont écrits en occitan par les enfants de la classe bilingue. Les anciennes photos de classe des écoles de Barèges en 1965, de Viella en 1987, de Betpouey en 1975, de Sers en 1968, de Saligos en 1970 et 1950 permettront au plus ou moins anciens de se reconnaître ou de reconnaître un de siens. Reconnaitront ils les photos de leurs anciennes écoles qui  pour la plupart aujourd’hui sont transformé en logement communaux. De quoi lire, de quoi s’amuser, de quoi se cultiver ? Félicitations aux élèves  pour la qualité de l’ouvrage proposé.


    votre commentaire
  • Semaine Givrée à Luz St Sauveur

    La Music TOY donne le tempo

    Promouvoir la musique en apprenant la pratique des instruments tel est l’objectif de la Musique TOY : des cours de solfèges et d instruments  dispensés par des professeurs professionnels dans des salles de Luz et d’Esterre, les élèves ont de 3 ans à beaucoup plus...les adhérents sont près de quatre vingt chaque année! Plus de trente apprennent la guitare, et autant ont choisi le piano. D’autres instruments sont enseignés comme les percussions, clarinette; flûtes, trompettes et saxophones. Chaque année, deux représentations sont proposés avec les élèves : celle qui a ouvert cette semaine givrée pour noël et une autre  pour un spectacle de fin d année. La music toy participe aussi aux manifestations locales : Téléthon, fête de la musique, concert pour l’association des parents d’élèves…L'an prochain, l’association fêtera sa trentième année d existence : son président Franck ST HILAIRE est déjà à l’ouvrage.

    La semaine givrée c’est aussi : trois journées de paint ball à la caserne des pompiers, du vin chaud autour d’un grand feu, c’est un marché de noël où participent de nombreuses associations locales, c’est la projection de films à la maison de la vallée, c’est les nocturnes des thermes, c’est des ballades en calèches, c’est des distributions de cadeaux, de bombons, de chocolat chaud par le Père noël c’est des spectacles et des ateliers pour enfants,c’est des concerts de l’Orphéon, c’est des sorties montagnes à la rencontre du berger, c’est du théâtre avec la Compagnie Arlequin qui le Vendredi 26 proposera à la maison de la vallée à 21 heures sa version de « le père noël est une ordure »  

     

    La semaine givrée c’est encore : un grand jeu organisé par l’office du tourisme dans les commerces de Luz et d’Esquièze Sère. Des reproductions de cheminées sont déposées dans les vitrines des magasins : il suffit de les compter. Des bulletins de jeu se trouvent dans tout les magasins participants : ils  doivent être remis dans les urnes de l’office du tourisme ou de la maison de la vallée avant le      26 décembre 18 heures. Le gagnant se verra attribuer un séjour ski pour quatre personnes.

     

    Voila une semaine bien givrée


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique