•  

    Ils étaient là et ils ont dit….<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p><st1:personname productid="Jean-Louis Cazaubon" w:st="on">Jean-Louis Cazaubon</st1:personname>, Président de la Chambre d’Agriculture : « Entre l’ours et la brebis, mon choix est fait. » Eh oui… Nous savons qu’il a choisi la brebis depuis longtemps quoi qu’il élève des vaches. « La fièvre catarrhale, nous avons fait  le bon choix dans les Hautes-Pyrénées en vaccinant le sérotype 1 »… Il n’y a pratiquement pas eu de dégâts contrairement à l’Ariège…. « On a besoin de cette activité économique… ce n’est pas ringard. » Et de parler des externalités positives ne faveur du tourisme. « Ça doit être rémunéré… L’élevage est le dernier rempart avant la friche. »

    <o:p> </o:p>Georges Azavant, Conseiller Général et Président du parc National des Pyrénées, tout en reconnaissant ne pas être un spécialiste de l’élevage, « constate la qualité des produits. » Il rappelle « le soutien à l’agro-pastoralisme » du PNP et précise que « le comité de massif a réorienté des sommes vers l’agro-pastoralisme qui avaient été oubliées. » Rien de moins ! Il évoque également la nouvelle loi concernant les Parcs Nationaux qui fait actuellement débat et dont nous reparlerons.

    Jacques Béhague, Conseiller Général (UMP) du canton nous l’a fait à <st1:personname productid="la Sarko. Il" w:st="on">la Sarko.  Il</st1:personname> remercie <st1:personname productid="Chantal Robin-Rodrigo" w:st="on">Chantal Robin-Rodrigo</st1:personname>, députée PRG, pour « servir de relais national. » Est-ce que le rapprochement entre le Parti radical de gauche et le Parti Radical Valoisien de Jean-Louis Borloo passerait par le Pays Toy ? La question mérite d’être posée après <st1:personname productid="que Georges" w:st="on">que Georges</st1:personname> Azavant (PRG) se soit adressée à <st1:personname productid="Chantal Robin-Rodrigo" w:st="on">Chantal Robin-Rodrigo</st1:personname> en la gratifiant de « Madame la Ministre… »

    <o:p> </o:p><st1:personname productid="Chantal Robin-Rodrigo" w:st="on">Chantal Robin-Rodrigo</st1:personname>, députée PRG ayant démentie être Ministre, on s’en serait douté mais… qui sait, s’en est pris tout naturellement au gouvernement pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté.

    <o:p> </o:p>La bonne humeur étant au rendez-vous, tout le monde est parti pour un bon repas… de mouton.

     (Louis Dollo) lourdes-infos.com


    votre commentaire
  • R. Castells claque la porte du Modem

    Sa décision est «irrévocable» après les élections internes en H.-P.

    <script type="text/javascript">OAS_AD("Position1");</script>

    Les portes n'en finissent plus de claquer au Modem. Moins d'une semaine après la victoire controversée (en interne) de Pierre Lagonelle à la présidence de la fédération départementale, Rolland Castells a annoncé, hier, sa décision de quitter le parti de François Bayrou.

    Figure locale du centre, le maire et conseiller général de Bagnères précise qu'il avait dit avant ces élections internes « : si Pierre Lagonelle est élu au niveau départemental, je pars. » Sa décision, Rolland Castells la présente comme irrévocable. « Je quitte ce Parti qui, en particulier au plan départemental, ne correspond plus à l'idée que je me faisais d'une formation politique. » Rolland Castells met en avant plusieurs raisons pour expliquer sa décision. Il n'a pas apprécié - c'est le moins que l'on puisse dire - de voir sa procuration confiée à son adjoint Jean-Bernard Sempastous rejetée le jour du vote : « Bravo pour cette marque de confiance après des décennies d'engagement au service du mouvement centriste ! »

    Pierre Lagonelle dans le collimateur

    « Pierre Lagonelle vient enfin de gagner une élection… avec une centaine de voix… Je ne m'appesantirai pas sur le contexte, les adhésions bradées, les embrouilles, pour ne pas dire les magouilles » avance Rolland Castells qui n'a pas pour habitude de mâcher ses mots : « Pierre Lagonelle vient d'installer le mensonge et la manipulation en système au Modem… Cela, je ne peux l'admettre… Où sont passés les 800 militants alors que seulement 250 personnes ont voté samedi dernier en comptant les pouvoirs de vote ? »

    Pierre Lagonelle, le nouveau président du Modem 65, est accusé de tous les maux : « si le 27 septembre, le Modem était en état de « guerre civile », M. Lagonelle en porte l'entière responsabilité. Il est président d'un groupuscule, rien d'autre. Les Tarbais ne s'y sont pas trompés en lui ayant accordé 8 % des votes aux dernières municipales. » Rolland Castells oppose à Pierre Lagonelle Catherine Corrège qu'il soutenait « pour son courage, son éthique, son honnêteté en politique. Je ne trouve aucune de ces qualités dans le nouveau président du Modem 65. »

    Sans parti, Rolland Castells ne se sent pas politiquement orphelin : « je vais me consacrer à mes mandats locaux que j'ai toujours privilégiés. Je reste un homme libre, un Bigourdan indépendant. »


    votre commentaire
  •  

    Une satire  doit être reconnaissable comme telle par le public. Cela n'exclut pas des exagérations ou des altérations, pour autant que les faits sur lesquels repose la satire soient véridiques.

    Aucun thème n'est a priori exclu du traitement blogger, même sous la forme d'une satire. Les BLOGGER se doivent de respecter la sphère privée, à moins que l'intérêt public n'exige le contraire. Tout peut être utilisés dans la satire dans la mesure où on ne  dénigre pas ni ne  ridiculise.

                                                                A bon entendeur Salut !


    3 commentaires
  •  

     
    Michel DO CARMO
    37 ans, 3 enfants
     
     
    J’ai vécu toute mon enfance et ma jeunesse dans la vie politique. Loulou  Larrieu qui m'a élevé avec sa sœur Babeth à Galan, a marqué la vie politique de notre Département. Nous avons vécu tous ses succès politiques avec Pierre Bleuler et avec Rolland Castells pendant près de trente ans.
    J’ai travaillé pour des associations des Cantons de Galan, de Castelnau Magnoac, de Trie sur Baïse, de Tournay et de Pouyastruc .Cet emploi m’a permis de connaître les élus, les administrations, les écoles et m’a donné surtout les moyens de coordonner des actions au niveau Communal, intercommunal, inter cantonal, et départemental. Aujourd’hui je gère la Maison de Retraite de Luz St Sauveur
    Je me suis attaché au lien social. D’abord par ma profession ensuite par mon implication auprès de l’Association Départementale des Anciens Pupilles puis du Centre Local d’Information et de Coordination Gérontologique du Pays des Gaves. Je refuse la fatalité, je m’implique chaque fois que je le peu, dans différents milieux sociaux et culturels avec le même intérêt pour chacun, je ressens les difficultés vécues mais aussi parfois la totale ignorance dans laquelle sont les gens les uns vis-à-vis des autres.
    Travailler honnêtement pour l’intérêt général parait être aujourd’hui une utopie politique !
    Pourtant j’ai vécu entouré d’honnêteté et de générosité. Ces valeurs qui placent l’être humain face à ses responsabilités, qui le respectent dans sa singularité et qui m’ont amenées à cet engagement  véhiculé par la JOC, le CDS puis par l’UDF et aujourd’hui par le MODEM
    Ma candidature à la Vice présidence, et au Conseil Départemental des listes conduites par Catherine CORREGE est motivée par  cette volonté d’appréhender avec équité chaque sujet dans un mouvement réaliste, soucieux de mettre l’humain au cœur de son projet, soucieux d’une dynamique au service des hommes et des femmes, respectueuse de nos traditions, de notre savoir vivre comme inscrite dans notre devise : fraternelle, égalitaire et pour la liberté.
    Ce choix est un choix de conviction. Notre équipe est une équipe structurée qui rassemble de multiples compétences, d’horizons différents, des élus dont l’expérience et l’efficacité ne sont plus a démontrer, des jeunes qui ont la volonté d’agir pour construire un modèle social plus juste, et puis dans cette équipe il y a aussi Laurent avec qui je suis fier de rendre honneur à son Père et à Loulou.    
     
                                                                                                  Michel DO CARMO

     


    votre commentaire
  • 10 ANS DE MARIAGE

    Merci Nathalie


    1 commentaire