• Sarkosy s'invite au Tourmalet

    sarkozy tour de france 2007

    Nicolas Sarkozy
    © AFP-Fife

    Le président de la République assistera ce jeudi à la 17e étape du Tour de France Pau-Tourmalet. Nicolas Sarkozy sera présent pour la deuxième fois lors d'une étape dans les Hautes-Pyrénées, après avoir déjà suivi deux étapes de montagne en 2007, dans les Alpes.

    Le chef de l'Etat qui n'a jamais caché sa passion pour "la petite reine", avait déjà eu l'honneur d'assister à une étape pyrénéenne en 2005, alors qu'il était ministre de l'Intérieur. Il s'agissait de la 15e étape du Tour Lézat-sur-Lèze (Ariège)/Saint-Lary-Soulan. Son emploi du temps pourtant surchargé lui permet donc d'assister à l'étape phare de la Grande Boucle 2010, celle qui devrait voir s'affronter sur les pentes abruptes du Tourmalet, Alberto Contador et Andy Schleck. En spectateur privilégié, le chef de l'Etat pourra observer les coureurs de la voiture du patron du Tour de France, Christian Prudhomme. Admirateur de Lance Armstrong, Nicolas Sarkozy qui est aussi un ardent défenseur d'un cyclisme propre, assistera à la dernière participation de son idole.

    Le très populaire Tour de France attire souvent les hommes politiques. Depuis quelques jours d'ailleurs, pas moins de trois ministres ont pointé le bout de leur nez sur la Grande Boucle. Faisant actuellement face à des soupçons de financement politique illégal et de conflit d'intérêts, Éric Woerth, ministre du budget, était pourtant présent dimanche, avec son épouse sur la première étape pyrénéenne. Le lendemain, Rama Yade, secrétaire d'État aux sports, suivait l'étape Pamiers-Bagnères de Luchon. Puis mardi, c'était au tour de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, la Jeunesse et des Sports de suivre les coureurs.

    L'annonce relativement tardive de la venue du président de la République n'est pas faite pour rassurer les organisateurs de la Grande Boucle, qui vont devoir revoir la sécurité mise en place. Le profil de l'étape et l'exiguïté de la route, sans compter sur la présence de milliers de spectateurs sur le bord de la route, ajoutés à la tension d'une étape qui se voudra probablement décisive, ne faciliteront pas la tâche des responsables de la sécurité. Mais tant que ce dispositif ne nuit pas au spectacle, l'essentiel sera préservé.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :